Quelle quantité de données personnelles conservent les plateformes en ligne ?

Vous êtes-vous déjà demandé quelle quantité de données personnelles vous offrez de manière volontaire aux réseaux en ligne sans vous soucier de protéger votre vie privée ?

Nous avons tous à un moment donné opté pour la solution de facilité en utilisant nos comptes Facebook ou Gmail pour se connecter à une plateforme en ligne. Mais, à quelles informations leur donnons-nous vraiment accès en nous connectant de cette façon ?

Un article récent publié dans le Guardian par Judith Duportail répond justement à cette question. En effet, Judith utilisant l’application Tinder, elle les a contactés pour leur demander quelles données ils détiennent exactement à son sujet et à reçu 800 pages d’informations la concernant.

Tinder compte actuellement 50 millions d’utilisateurs, on peut donc présumer sans trop de risques que l’application détient une quantité de données considérable.

Les données comprennent le nombre exact de fois où Judith a utilisé l’application ainsi que toutes ses interactions sur la plateforme y compris les « match » et les messages.

Ce qui est encore plus alarmant pour les personnes utilisant de telles applications est la quantité de données associées ne faisant pas référence à des interactions Tinder, par exemple, les « likes » Facebook et « posts » instagram même après la clôture du compte. Ces données comprennent également la localisation, les intérêts, les emplois, les goûts musicaux et les photos.

Une étude menée en Juillet 2017 a montré que les personnes donnent une quantité excessive d’informations aux plateformes de rencontre sans s’en rendre compte.

Tinder utilise ces données afin de mieux « matcher » les personnes ayant des intérêts communs, mais les quantités de données collectées dépassent ces intentions premières et ce dans le but de monétiser l’application.

La politique de confidentialité de Tinder indique que ces données peuvent être utilisées afin de vous communiquer de la publicité ciblée.

Selon le Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD) qui sera mis en application dès le 25 mai 2018, les personnes physiques auront un meilleur contrôle sur les données que les organisations détiennent à leur sujet.

 

Livre de poche

Introduction parfaite aux principes de confidentialité des données et au RGPD, ce guide est une lecture essentielle pour toute personne souhaitant une introduction claire sur les nouvelles obligations de conformité afin de traiter au mieux les données personnelles de résidents européens. En savoir plus >>

 

Formation RGPD

Si vous souhaitez en savoir plus afin de vous préparer au règlement, suivez l’une de nos formations RGPD.

Selon votre niveau d’expertise, l’une des formations suivantes peut vous convenir :

Formation certifiée d’introduction au Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD)

Formation certifiée de spécialisation au Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD)

Si vous souhaitez suivre nos deux formations, réservez-les au format combiné et économisez 15%.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.