Comment se remettre d’une violation de données ?

Les cyber-attaques et violations de données représentent un risque important pour les entreprises. Il est donc essentiel de faire le maximum pour prévenir ce genre d’incidents mais tout aussi important d’avoir un plan lorsqu’ils se produisent.

Le contenu de ce plan varie d’une entreprise à l’autre mais devra toujours comprendre ces quatre étapes essentielles :

  1. Contenir une violation de données

Lorsqu’une entreprise réalise avoir été victime d’une violation de données, elle doit identifier au plus vite les raisons de cet incident. Le personnel de sécurité de l’entreprise pourra alors prendre les mesures appropriées afin d’empêcher que cela ne se reproduise.

Dans de nombreuses situations, cela signifie déconnecter les systèmes d’internet, mais ce n’est pas nécessairement la solution appropriée. Si la violation de données est liée à une base de données non protégée par un mot de passe ou à la perte d’une clé USB par l’un des employés, etc., déconnecter vos systèmes ne fera que ralentir les activités de l’entreprise et provoquer un sentiment de panique chez le personnel.

 

  1. Evaluer les risques

Une fois la menace contenue, les organisations devront prendre le temps d’analyser l’étendue des dommages causés et réfléchir à la meilleure manière de procéder. Il s’agit de définir :

  • Quels types de données sont concernés ;
  • Si les données sont sensibles ;
  • Combien de personnes sont concernées ;
  • Qui est affecté (clients, personnel, fournisseur, etc.) ;
  • Si les données contiennent des informations financière ou d’autres données à haut risque ;
  • Si les données volées sont cryptées ; et
  • Si les données ont été sauvegardées.

 

  1. Informer les autorités de contrôle et les personnes affectées

Selon les réponses apportées à ces questions, les organisations devront informer les autorités de contrôle ou les personnes concernées. Les exigences de signalement diffèrent selon le pays et l’industrie ; il est donc important de s’informer et d’avoir tous les détails nécessaires à portée de main.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), applicable dès le 25 mai 2018, a pour but d’uniformiser les exigences de signalement pour toute violation de données impliquant les données personnelles de résidents européens.

 

  1. Préparer l’avenir

Une fois l’incident réglé, l’organisation doit prendre les mesures appropriées afin d’empêcher de nouvelles violations de données. Les informations collectées pourront servir de point de départ à une analyse plus détaillée permettant d’identifier la meilleure manière d’améliorer les mesures de cyber sécurité.

Cela peut passer par l’investissement dans de nouvelles technologies de sécurité, la mise à jour de politiques ou la sensibilisation du personnel aux responsabilités en matière de cyber sécurité.

Ce dernier point est essentiel puisque le personnel est souvent l’une des plus grosses faiblesses d’une entreprise. Les formations de sensibilisation du personnel sont rapides et permettent d’améliorer la compréhension des employés dans les domaines des risques liés à la sécurité de l’information et les exigences de conformité.

 

Investir dans un programme de sensibilisation du personnel

Si vous pensez investir dans une formation de sensibilisation du personnel, jeter un œil à nos formations de sensibilisation du personnel au RGPD.

Cette formation rapide, économique et efficace permet de dispenser une formation à plusieurs participants :

  • Formation méthodique, cohérente et réutilisable
  • Pas de déplacement ou d’autres coûts de participation
  • Formation dispensée en ligne
  • Licence multi-utilisateurs

En savoir plus sur notre formation de sensibilisation du personnel au RGPD >>

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.