4 raisons pour lesquelles les organisations devraient mener des tests d’intrusion réguliers

« Personne ne s’intéresse à mes données ». De nombreuses personnes nous ont souvent dit cela, et pourtant ils ont tort. En effet, toutes les organisations ont des données de valeurs à voler, qu’il s’agisse de données personnelles, de données de cartes bancaires, de dossier médical ou de propriété intellectuelle. Les cybercriminels le savent et lancent généralement de larges attaques ayant pour but d’exploiter toutes les faiblesses.

Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) sont souvent les plus vulnérables aux cyber-attaques. Ceci s’explique en partie par le fait que les PME ne pensent pas être la cible d’attaques et ne prennent donc pas assez de mesures pour se protéger. Quant aux PME qui sont conscientes des risques, elles n’ont souvent pas les ressources nécessaires pour se défendre.

C’est là que les tests d’intrusion entrent en jeux. Il s’agit essentiellement d’une forme de piratage réalisé par un testeur professionnel, travaillant pour l’entreprise et utilisant les mêmes techniques que les pirates criminels afin de chercher les faiblesses des réseaux et applications de l’entreprise. Le test d’intrusion est un outil inestimable pour la plupart des entreprises. Voici quatre raisons expliquant cela.

 

  1. Il s’agit d’un élément essentiel de cyber sécurité

Les cybercriminels, vos concurrents, les attaquants parrainés par un Etat, votre propre personnel, les hacktivistes représentent tous une menace potentielle. Les tests d’intrusion permettent de reproduire ces attaques. Pour certaines entreprises, elles seront prises en compte pour la première fois lors de la mise en place de ces tests d’intrusion.

Comme l’indique la norme internationale ISO 27001, décrivant les bonnes pratiques à suivre en termes de systèmes de gestion de la sécurité de l’information (ISMS) : « Les informations concernant les faiblesses techniques des systèmes d’information doivent être obtenues sous un délai convenable, l’exposition de l’organisation à de telles faiblesses doit être évaluée et les mesures appropriées doivent être prises afin de faire face aux risques. »

 

  1. Les tests sont menés afin de répondre aux besoins de votre organisation

Alors que le mystère autour des tests d’intrusion s’estompe et que les entreprises comprennent mieux comment ils fonctionnent et pourquoi ils sont importants, les clients sauront mieux identifier les testeurs de qualité. Il s’agit des testeurs adaptant leurs tests à la maturité et aux attentes de l’organisation et mettant en place des tests permettant de reproduire les menaces auxquelles l’organisation devra surement faire face.

Comme l’explique Ian Kilpatrick, responsable de la sécurité informatique chez Collinson Group, notre niveau 1 de tests d’intrusion vous offre « un service […] réellement utile pour les entreprises [et] qui aide à limiter les risques ; le genre de risques auxquels font face les vraies entreprises n’ayant pas des budgets illimités. »

« Nous constatons que certaines entreprises proposent des services de tests d’intrusion à des prix radicalement différents – parfois plus ou moins chers qu’IT Governance. IT Governance propose de vraies idées et réflexions ainsi qu’un service économique plutôt que de simplement reconditionner les résultats d’un scan des faiblesses. »

 

  1. Il vous aide a prioriser les risques

Kilpatrick a mis en avant les risques lorsque l’on se fie aux données scannées. En effet, elles sont parfaites pour déterminer les faiblesses de votre réseau, mais ne les priorisent pas. Comment votre équipe saura-t-elle quelle faiblesse corriger en priorité ?

Grâce aux rapports détaillés de tests d’intrusion, vous pourrez voir quelles faiblesses sont les plus dangereuses et comment y remédier.

 

  1. Il vous permet d’économiser

Le nombre d’organisations ayant mis en place des mesures de cybersécurité rigoureuses étant faible, le test d’intrusion sera l’une des premières étapes importantes leur permettant d’assurer leur sécurité. Mener un test peut sembler superflue (« personne ne voudrait s’attaquer à moi »), et beaucoup le considère comme un moyen couteux leur permettant d’apprendre comment dépenser encore plus d’argent dans la cybersécurité.

Cependant, les investissements réguliers dans des tests d’intrusion est une bien meilleure solution que son alternative.

Un rapport commun réalisé par Kaspersky Lab et B2B International a conclu que le coût moyen des violations de données pour les PME est de 73 000€.

Le coût des tests d’intrusion est relativement peu élevé et en suivant une démarche pro-active de cybersécurité, vous pouvez gérer les activités de remise en état au quotidien.

Un test d’intrusion de niveau 1 fournit une protection adéquate pour les organisations souhaitant identifier les faiblesses exploitables, telles que celles du Top 10 OWASP.

Ces tests reproduisent les attaques à petit budget que pourraient tenter des pirates professionnels, et sont idéales pour les PME ou les entreprises n’ayant pas d’expérience dans le domaine des tests de sécurité.

Quels que soient les risques auxquels votre organisation doit faire face, nous avons le kit de test d’intrusion qu’il vous faut. Nous proposons des tests d’infrastructure, test d’application web, tests de réseau sans fil et tests de simulation de hameçonnage.

En savoir plus sur nos tests d’intrusion >>

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.